Que faut-il faire avant d’abattre un mur porteur ?

- - Renovation

Pour modifier des aménagements intérieurs ou extérieurs, il n’est pas rare de devoir repousser ou casser un mur porteur. Casser un mur porteur permet de pouvoir mettre une baie vitrée pour donner plus de clarté, mettre une porte, faire une cuisine américaine ou permet d’élargir ou agrandir tout simplement une pièce. Toutefois, si les idées sont bonnes elles ne sont pas toujours possibles ! Il y a en effet, mur porteur et mur porteur dans une habitation.

Ainsi, pour abattre un mur porteur voici toutes les précautions à prendre.

mur-porteur-maison

Un mur porteur c’est quoi exactement ?

Ce qu’on appelle un mur porteur en architecture, correspond à un mur qui supporte l’ensemble des charges liées à une maison.

Cela peut-être une charpente, un pignon, une structure de plancher, le mur porteur c’est le mur qui assure la bonne stabilité de l’habitation. On peut aussi le nommer mur de refend.

Le mur porteur est souvent situé au centre de la solidité de la maison. C’est toujours une opération très risquée que de toucher à un tel mur et c’est pourquoi il reste toujours préférable de prendre l’avis d’un professionnel avant d’engager quoi que ce soit comme travaux dans la maison.

Qu’est ce qu’on évalue avant de toucher à un mur porteur ?

Nous venons de le dire, selon vos projets, il est conseillé de voir avec un professionnel, ce, pour évaluer si vos travaux sont envisageables ou non.

Avant de vouloir utiliser un mur porteur pour la réalisation d’un projet, il convient d’évaluer plusieurs choses :

Tout d’abord, on évalue la fonction du mur. Quand il s’agit d’un mur extérieur, il faut savoir que les murs mitoyens sont en principe toujours des murs porteurs. On peut reconnaître un mur porteur, lorsque celui-ci porte une charpente, lorsque celui-ci porte un plancher, lorsque celui-ci porte un autre mur. Ces parois sont donc délicates à toucher.

Ensuite, il convient de savoir reconnaître le matériau. La plupart des murs porteurs sont faits en parpaings mais d’autres peuvent être aussi en briques, en pierres, en plâtre, en béton armé ou béton cellulaire, parfois en bois.

Généralement, on tape sur la paroi, cela donne une indication, un bruit creux détermine une cloison, alors qu’un bruit plein, mat et plutôt sourd caractérise un mur porteur. Toutefois, certains murs ont aussi des enduits qui offrent un son creux alors qu’il s’agit bien de mur porteur.

Il faut également déterminer l’épaisseur du mur. Globalement, quand un mur fait moins de 15 cm d’épaisseur ce n’est pas un mur porteur, ce, pour une habitation plutôt moderne.

Pour les murs de façade, une réglementation est en vigueur. Aussi, si vous pouvez envisager des travaux qui vont devoir toucher à un mur porteur, il faudra faire une demande préalable au service d’urbanisme de la mairie de votre commune. Si cela touche un mur mitoyen, un état des lieux contradictoires sera fait en compagnie de votre voisin.

Pour une maison individuelle, et dans le cas où vous pouvez et voulez abattre un mur porteur, vous pouvez faire une attestation qui reste préconisée mais qui n’est pas obligatoire.

Lorsque vous envisagez de toucher à un mur de façade, prévoyez aussi par votre déclaration de travaux, les travaux de rénovation de la façade, ainsi de cette manière vous pouvez faire d’une pierre deux coups.

En copropriété, c’est l’autorisation de la copropriété soit du syndic que vous devez obtenir pour faire vos travaux, il est préférable alors d’obtenir une attestation de faisabilité délivrée par un architecte pour appuyer votre dossier.

Enfin, il est nécessaire lors de l’abattage d’un mur porteur de bien sécuriser le chantier.

Il faut étayer et il convient d’ouvrir le mur de façon progressive toujours en continuant d’étayer, en général les étais sont placés à environ 90 cm les uns des autres…D’autres solutions existent aussi ce, dans le cas où il n’est pas utile de démolir l’ensemble du mur porteur, dans ces conditions pour une ouverture seulement, l’utilisation de poutrelles verticales et poutre horizontale reste possible.

Conclusion : 

Abattre un mur porteur est une grande responsabilité. Même si vous vous sentez l’âme de faire ces travaux, il reste préférable de les confier à des professionnels qualifiés et bien équipés. Vos esprit est plus serein et en cas de surprises, vous êtes également plus garanti. Il est dommage de prendre des risques qui pourraient être conséquents, n’hésitez-pas à voir avec une entreprise spécialisée pour cela.

Post Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.