Mettre‌ ‌aux‌ ‌normes‌ ‌son‌ ‌installation‌ ‌électrique

- - Renovation

Que votre installation électrique respecte les normes, cela ne lui empêche pas forcément d’être défectueuse, ou alors, que celle-ci soit trop ancienne et donc potentiellement dangereuse… Selon tous les cas qui peuvent se présenter,  il est absolument nécessaire de remettre son installation électrique parfaitement aux normes.

installation-electrique

La rénovation comme l’installation d’une installation électrique ne doivent jamais être prises à la légère… C’est pourquoi il faut vraiment que les installations électriques ne soient jamais laissées de côté et doivent être au contraire toujours suivies. Voici les principales données des remises aux normes des installations électriques.

Pourquoi faut-il remettre aux normes son installation électrique ?

Avec des installations électriques non conformes aux normes, les risques sont élevés, les dangers peuvent être présents. Parmi ces risques on note les électrisations qui causent de nombreux décès chaque année, de même de nombreux courts-circuits qui sont souvent la cause d’incendies. Il peut y avoir aussi des brûlures internes, superficielles et invisibles qu’il  convient de considérer également.

Les accidents les plus fréquents en électrisation sont liés au réseau de terre défectueux, absence de protections, présence d’eau et d’électricité, usure du temps, surcharges des circuits…Les normes élémentaires doivent être respectées.

En France qu’elle est la norme à suivre ?

En France, la norme à suivre est la norme NF C 15-100.

Cette norme en France encadre et réglemente toutes les installations électriques, elle donne ainsi à tous les utilisateurs un cadre à respecter pour toutes les installations électriques et pour la protection des individus.

Elle est tout d’abord née en 1911 avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui.
Cette norme est donc obligatoire pour la construction de logements d’habitation neufs de même pour toutes les rénovations en termes d’installations ou rénovations d’installations électriques.

La norme NF C 15-100 s’impose aussi et désormais aux logements anciens. La mise en conformité est donc obligatoire.

Aux nouvelles installations dans les logements anciens pour :

  • toute installation électrique entièrement rénovée dès lors qu’il y a eu mise hors tension de l’installation par le distributeur à la demande de son client afin de permettre de procéder à cette rénovation ;
  • sur demande du maître d’ouvrage, aux installations électriques rénovées partiellement ou dont la rénovation n’a pas donné lieu à mise hors tension par un distributeur d’électricité.

Il convient donc à tout un chacun de prendre connaissance de cette norme avant toute réalisation de mise en conformité.

Quelles sont les principales dispositions de la norme NF C 15-100 ?

Pour les principales dispositions qui sont imposées par la norme N C 15-100 il est nécessaire tout d’abord de fournir le schéma de l’installation électrique.

Ensuite, la présence d’un fil de terre à chaque point d’utilisation doit être présente et ce, même s’il n’est pas utilisé.

Chaque départ de circuit doit être alimenté à l’aide d’un disjoncteur de 16A ou un fusible de 10A pour les conducteurs de section 1,5 mm 2 ; d’un disjoncteur de 20A ou un fusible 16A pour les conducteurs de section 2,5 mm 2 ; d’un disjoncteur ou fusible de 32A pour les conducteurs de section 6 mm² ; sachant que l’ampère (A) est une unité qui mesure l’intensité du courant électrique.

Les conduits d’installation électrique doivent démarrer et finir par une boîte de connexion qui s’apparente donc à des tableaux électriques, des boîtes de dérivation, des boîtiers saillie, des boîtiers encastrés, des boîtiers à placo, …).

Les appareillages à vis et non à griffes sont strictement interdits.
Les prises de courant 2 pôles + terre avec obturateur de protection enfant sont impératives.

L’équipement doit comprendre au minimum 4 circuits spécialisés sauf pour les logements de types T1, cela se caractérise par un circuit qui est dédié aux plaques de cuisson ou cuisinière et par trois autres circuits qui sont dédiés aux four, lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, congélateur.
Il y a aussi des dispositions particulières en cas de chauffage par radiateurs électriques, les conducteurs en cuivre doivent être en fonction de la puissance des appareils. Les installations électriques mises aux normes doivent être contrôlées par un expert.

Dans le cadre d’une vente d’un logement, l’installation électrique aux normes incombe au vendeur. Il reste toujours judicieux de faire faire cette mise aux normes par un professionnel électricien.
Pour vos références vous pouvez prendre connaissance des données suivantes : 

  • Données de l’ONSE (Observatoire National de la Sécurité Électrique)
  • A l’arrêté du 22 octobre 1969 
  • Aux guides nominatifs de fabricants d’équipement comme Hager ou Legrand
  • A l’article L134-7 du Code de la Construction et de l’Habitation.

Il faut nécessairement contrôler vos installations électriques et ce, avant qu’il n’y ait éventuellement un problème grave. De nombreux professionnels sont qualifiés pour cela et vous permettent d’obtenir un certificat de normes électriques une fois que tous les travaux de remise aux normes ont été effectués. Dans le cadre de la vie de tous les jours, comme dans le cadre de la vente d’un appartement ou d’une maison, ce sont des dispositifs qui sont désormais obligatoires. Seuls les professionnels sont habilités à délivrer les certificats de mise aux normes, il faut donc faire vérifier vos installations.

En espérant que cet article saura vous convaincre pour bien penser à vérifier vos installations électriques et donc, sans tarder, faire le nécessaire.

Post Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.